Archives pour la catégorie Serigne Babacar SY

Serigne Mansour Sy Borom Daara Dji

Temoignages de DaBakh

Serigne Mansour Sy, recteur de l’université de Tivaouane 

Dakar, 19 mars (APS) – Les musiciens sont les derniers à louer ses larges connaissances. Peu avant sa disparition en septembre 1997 à l’âge de 93 ans, El-Hadji Abdoul Aziz Sy, en visite à Khombole (98 Km), faisait ce témoignage sur son neveu qui allait lui succéder au califat général : ’’Si le feu consumait tous nos écrits à Tivaouane, Serigne Mansour (Sy) pourrait les réécrire de mémoire’’. 
 
 Serigne Mansour Sy, âgé de 83 ans, continue de dégager une fière allure, même si l’âge et la petite santé commencent à lui jouer des tours. Sa singulière vigueur tiendrait certainement de son passage sous les drapeaux (français). Le défunt homme politique Amadou Ongué Ndiaye, pourtant disciple de son père Khalifa Ababacar Sy, se plaisait à ’’dénoncer’’, a posteriori, le régime de faveur dont il avait bénéficié durant leur incorporation à Kaolack. 

(suite…)

tidjane

alamine.jpg Elégant quinquagénaire drapant sa haute silhouette dans une ample djellaba verte à. capuchon, les pieds chaussés de babouches immaculées, Serigne Abdul Aziz Al Amine, porte-parole de la confrérie musulmane des tidjanes et président de la Fédération des associations islamiques du Sénégal, est un excellent agent de relations publiques. Professeur d’arabe, il manie avec la même aisance la langue française et réserve toujours un accueil empreint de cordialité aux visiteurs de passage à. Tivaouane. Située à une heure de route de Dakar, cette petite ville est à la fois un important point de traite des arachides et le berceau du. Tidjanisme, secte qui, fondée au Maroc par un Algérien, a essaimé en Mauritanie et s’est considérablement développée au Sénégal dès 1820. 
Tivaouane abrite la. résidence du calife général des tidjanes, sert de cadre une fois l’an au pèlerinage du gamou, qui rassemble, tous les fidèles du calife et est, avec Touba, capitale de 1a secte des mourides, un des hauts lieux de l’islam sénégalais. 

(suite…)

Documentaire (vie de Serigne Babacar Sy)

Image de prévisualisation YouTube

(suite…)

Doudou Kende MBAYE chante Serigne Babacar SY

 « Dépuis ma naissance j’ai toujours adopté et suivi Allah, et le Grand Prophète (P.S.L). J’ai rempli tous mes devoirs réligieux sans défaillance aucune, vis à vis de mon créateur, J’ai appris à mes disciples à connaitre et à suivre l’Eternel. J’ai marché sans trébucher sur le Chemin tracé par mon père Seydi El Hadji Malick Sy et j’ai respecté toutes les recommandations divines ».

Cheikhal Khalifa Ababacar SY

Serigne Mbaye Sy dou Morome, moo mata ame, moo mata roy!!!

Serigne Cheikh Tidiane Sy – le mystique et le citoyen du monde

Image de prévisualisation YouTube

Serigne Cheikh Ahmad Tidiane Sy Maktoum tire un double privilège de son état-civil. La Tidjaniyya, confrérie soufie, est fondée par son homonyme, l’Algérien Aboul Abbas Ahmad At-Tidjani (1737-1815), puis largement propagée par son grand-père, El Hadji Malick Sy, hagiographe du prophète Mohamed (PSL).

 

Serigne Cheikh Tidiane Sy - le mystique et le citoyen du monde dans Serigne Babacar SY maktoumeetpapa.vignette

 

 Natif de Saint-Louis comme son père, Ababacar Sy, khalife des tidjanes de 1922 à 1957, dont il est le troisième fils, Serigne Cheikh Tidiane Sy est entré dans sa 83-ème année. Il laisse apparaître le parcours d’un guide spirituel qui s’est affranchi du conservatisme, propre à l’islam au Sénégal, pour s’efforcer de se donner une identité propre à lui, celle d’un homme d’ouverture.

(suite…)

Anniversaire du rappel à Dieu de Khalifa Ababacar Sy

Cheikhal Khalifa Ababacar SY RTA

Digne hériter de Maodo Malick Sy, Serigne Mbaye fut le premier khalife général des Tidjanes. Il nous a quittés le 25 mars 1957 à Tivaouane.

Serigne Babacar SY

A l’époque, le Professeur de Médecine Sadio Sylla avait fait le constat de cette disparition du vénéré homme. Depuis, il repose à côté de son père El Hadji Malick. C’est en 1922 qu’il l’avait succédé. Ce fut un règne remarquable du saint homme qui a été un des grands souteneurs de l’ancien président Léopold Sédar Senghor alors en campagne au Sénégal pour briguer un poste de député au Palais Bourbon, à Paris. Le défunt Khalife a été d’un grand apport pour l’ancien président face à un adversaire comme Lamine Guèye qui l’avait introduit dans les milieux politiques. Beaucoup se souviennent des incidents politiques d’alors avec ceux qui s’opposaient à la propulsion de Senghor que Serigne Babacar avait promis de porter au sommet de la hiérarchie politique.

(suite…)

Khalifa Ababacar Sy, ’’le gardien de l’orthodoxie’’ tidiane

(APS) – Ce mois de mars est placé sous le signe du souvenir et du ressourcement pour les adeptes de la tarikha tidjanya du Sénégal. En effet, outre l’anniversaire du Prophète Mohammed (PSL) qu’ils s’apprêtent à commémorer mercredi dans une ferveur religieuse allant crescendo chaque année, ils vont six jours après se remémorer l’un de leurs Khalifes les plus influents et les charismatiques : Khalifa Ababacar Sy. Cela fera 51 ans que le saint homme disparaissait à Tivaouane.

(suite…)

RAPPEL A DIEU DU VENERE KHALIFA ABABACAR SY –

SudQuotidien: Vendredi 23 Mar 2007
 

Cinquante ans déjà …

La célébration du 105e Gamou de Tivaouane, le 31 mars prochain coïncidera cette année avec le cinquantième anniversaire du rappel à Dieu de Khalifa Ababacar Sy. Le premier khalife général des Tidjane a été rappelé le 25 Mars 1957 à Tivaouane où il repose de son sommeil, à côté de son père El Hadji Malick à qui il avait succédé en 1922.

Après les festivités du 40e anniversaire du rappel à Dieu de Serigne Babacar Sy, sous le thème « Viatique pour le 21e siècle », célébrées en 1997, la communauté des croyants aura une pensée pieuse au premier Khalife de Maodo Malick Sy qui a été arraché à l’affection de la communauté des croyants dans la matinée du 25 mars 1957, rendant orpheline une communauté qu’il avait guidée trente-cinq ans durant.

(suite…)

Qui est Khalifa Ababacar SY ?

Bref apperçu sur la vie de Serigne Babacar SY

L’homme au bonnet carré est né à Saint-Louis en 1885. Mbaye Sy comme l’appelaient affectueusement ses intimes et ses talibés, était le deuxième fils de Seydi El Hadj Malick Sy et de Sokhna Rokhaya Ndiaye. Ayant succédé à son père en 1922, il a toujours défendu, avec énergie et dévouement, trois choses : l’Islam, la Tarikha et les Dahiras. Guidé par sa droiture, il a su, par sa sincérité et sa foi, se forger un destin de meneur d’hommes. ABABACAR SY : LE GARDIEN DE L’ORTHODOXIE

(suite…)

Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Eazy Islam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Josue
| Passion Templiers
| AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08